Bienvenue Le Forum du Stade de Reims
espace d'échange indépendant
Vu des Tribunes
L'Actualité
 Bienvenue Invité ( Connexion | Inscription )

Aide | Recherche | Membres | Calendrier

Pages: (6) « Première ... 4 5 [6]   ( Aller vers premier message non lu )
Jean-Pierre Caillot, 3e édition
« Sujets Anciens | Sujets Récents » Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet
REF
Ecrit le: Saturday 11 August 2018, 19:12


Petit gabarit fervent de gros bonnets


Messages: 46629
38 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis toujours




on m a devance tant pis mad.gif tongue.gif

cazarre va s occuper de lui biggrin.gif
 
     Top
Gooooal
Ecrit le: Sunday 12 August 2018, 10:46


Celui qui réfléchit


Messages: 12961
31 ans
Sexe : Masculin




CITATION (Ceranninho @ Saturday 11 August 2018, 17:01)
Il est partout, il doit se réjouir!

Normal, c'est le but du jeu pour un Président ! En plus Caillot est une entreprise de transport, cela ne peut pas faire de mal d'apparaître sur le grand écran ! Retour sur investissement oblige !
 
     Top
rem804
Ecrit le: Sunday 12 August 2018, 19:05


Grand Maître Stadiste


Messages: 5597
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1978
Supporter en de loin




CITATION (Gooooal @ Sunday 12 August 2018, 10:46)
Normal, c'est le but du jeu pour un Président ! En plus Caillot est une entreprise de transport, cela ne peut pas faire de mal d'apparaître sur le grand écran ! Retour sur investissement oblige !

On ne peut quand même pas lui reprocher ca !!
 
    Top
phil.ch
Ecrit le: Monday 13 August 2018, 00:34


Petit Suisse


Messages: 16618
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1974
Supporter en terrain neutre




Bonne préstation à J+1. maitre.gif
 
     Top
cyril4u
Ecrit le: Monday 13 August 2018, 08:26


Vénérable ancien


Messages: 12361
48 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1976
Supporter en Anc. Virages




la vidéo de cazare Ici

Ce message a été modifié par cyril4u le Monday 13 August 2018, 08:38
 
    Top
barisien
Ecrit le: Monday 13 August 2018, 17:02


Supporter du BSG


Messages: 3541
62 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1973
Supporter en sud




Nous nous donnons les moyens de construire un bel avenir pour le Stade de Reims »

ParAnthony AlycePublié le 13 août 2018 interview jean-pierre caillot stade de reims STADE DE REIMS

Après une parenthèse de deux saisons en Ligue 2, le Stade de Reims retrouve l’élite du football français en cet exercice 2018-19. Pour son retour en L1, le club ambitionne d’obtenir un maintien « tranquille » tout en poursuivant sa politique d’investissement dans ses infrastructures. Jean-Pierre Caillot, Président du Stade de Reims, décrypte pour Ecofoot le plan de développement que compte suivre le club champenois.

Quelles seront les ambitions sportives du Stade de Reims pour son retour dans l’élite en cette saison 2018-19 ?

Nous allons aborder ce championnat avec beaucoup d’humilité. L’objectif prioritaire est évidemment le maintien. D’autant que la Ligue 1 est devenue plus compétitive au cours des dernières années avec l’arrivée de nouveaux investisseurs.

Etant donné notre budget et notre passé récent dans l’élite, nous pensons tout de même que nous pouvons viser un peu plus haut que le maintien. A terme, nous aimerions installer le club entre la 8ème et la 14ème place. Et pour cette saison 2018-19, une 14ème ou une 15ème place nous irait très bien !

Outre les résultats sportifs, le Stade de Reims se fixe-t-il également des objectifs en termes de qualité de jeu ?

Certains diront qu’un club comme le Stade de Reims se doit de gagner par le jeu. Personnellement, je n’irai pas jusque-là. Cela serait trop présomptueux de ma part.

Toutefois, les équipes qui obtiennent des résultats dans la durée sont des clubs qui parviennent à développer une vraie identité de jeu. Nous souhaitons entamer cette saison de L1 dans le même esprit que celle accomplie l’an dernier en L2.

Quel sera le budget du Stade de Reims pour cet exercice 2018-19 ? Quelles sont les hypothèses sportives prises en compte pour bâtir ce budget ?

En tant que président, j’ai toujours pensé qu’il existait trois gros risques dans le football : le risque juridique lié à la maîtrise de l’actionnariat, le risque financier avec la tentation de dépenser l’argent qu’on n’a pas et le risque sportif lié aux aléas de la compétition.

Aujourd’hui, au Stade de Reims, nous maîtrisons parfaitement les deux premiers risques. Chaque année, le passage devant la DNCG est une simple formalité pour le club. Et cette saison 2018-19 ne dérogera pas à la règle : nous avons construit notre budget en prenant en compte des hypothèses raisonnables.

Malgré notre approche prudente, le club disposera tout de même d’un budget de 40 M€. Un montant bien supérieur au budget moyen d’un club promu en Ligue 1. Pour construire ce budget, nous avons misé sur une 15ème place finale en L1. Nous l’avons également alimenté par une partie des ventes de joueurs opérées cet été.

Enfin, nous ressentons actuellement un engouement supérieur à notre première montée en Ligue 1 sous ma présidence. Un engouement important qui nous permet déjà de dépasser les objectifs que nous nous étions fixés en termes d’abonnements et de partenariats !

Lors des précédentes saisons du club dans l’élite, le Stade de Reims a réalisé d’importants investissements dans ses infrastructures, notamment dans son centre de vie Raymond Kopa (8 M€). Le club prévoit-il d’autres investissements structurels pour ce retour dans l’élite ?

Malheureusement, les clubs de football rencontrent de grosses difficultés à trouver des financements concernant leurs projets. Les banques françaises ne jouent pas le jeu avec nous et je le déplore ! Nous avions alors contourné cet obstacle en autofinançant la première phase de notre nouveau centre Raymond Kopa.

Actuellement, nous sommes « victimes » de notre croissance. Alors qu’il a été inauguré il y a tout juste un an, nous sommes déjà à l’étroit au sein de notre nouveau centre de vie. Car le club continue à grandir. Par exemple, notre section féminine, lancée il y a trois ans, commence à prendre de l’importance.

Nous comptons donc poursuivre nos investissements dans les infrastructures. Nous envisageons une phase deux de travaux concernant notre centre de vie, permettant de doubler sa superficie. Une étape rendue possible grâce au BEA conclu avec la Ville de Reims. L’objectif est d’accroître les espaces alloués à la formation et à notre section féminine.

Le calendrier est-il déjà fixé concernant l’extension du centre Raymond Kopa ?

Certaines réflexions concernant notre fonctionnement sportif nous ont déjà amenés à repenser notre parcours de formation. Par le passé, nous avons observé que certains de nos jeunes avaient besoin d’un temps d’adaptation relativement conséquent pour être performants au niveau professionnel. Ce fut le cas pour Jordan Siebatcheu, qui a notamment été prêté 6 mois en 2017 à Châteauroux avant de réaliser une saison fantastique chez nous. Rémi Oudin – jeune joueur sur lequel nous comptons beaucoup – a également eu besoin de quelques mois d’adaptation pour faire sa place en équipe première.

Pour accélérer l’intégration de nos jeunes joueurs, on a décidé d’accorder une attention particulière à notre groupe PRO 2 qui réunit nos néo-professionnels. Désormais, ils bénéficient d’installations similaires à notre équipe professionnelle avec de nouveaux bâtiments, de nouveaux terrains, les mêmes structures médicales que l’équipe A…

Cette réorganisation a ainsi déjà provoqué des réajustements au sein de notre centre Raymond Kopa. En cette saison 2018-19, l’objectif est de démarrer la construction d’un nouveau bâtiment. Nous espérons faire sortir de terre un nouveau « Raymond Kopa » d’ici 3 ans pour qu’aucune section du club ne se sente à l’étroit.

La conclusion de tels projets est-elle conditionnée à un maintien en L1 ?

Lors de notre parenthèse en Ligue 2 – de 2016 à 2018 – le Stade de Reims a poursuivi ses investissements malgré la contraction de notre budget ! Nous avons maintenu nos engagements dans la formation, dans la modernisation de nos infrastructures, de notre stade… La descente n’a nullement remis en cause notre feuille de route.

Concernant les futurs projets, ils seront maintenus même en cas de descente. Nous sommes convaincus que de tels investissements auront des effets très bénéfiques sur le futur de notre club. Cela fait partie de nos dépenses prioritaires. Mais il ne faut pas se raconter d’histoires ! Pour un club comme le Stade de Reims, il est beaucoup plus facile de concrétiser de tels projets en nous maintenant en L1.

Au niveau marketing, le Stade de Reims a considérablement rajeuni son image au cours des dernières saisons grâce à des opérations particulièrement remarquées sur les réseaux sociaux. Cette stratégie paie-t-elle au niveau commercial ?

Au sein du club, nous avons la chance de travailler avec des personnes très compétentes, qui grandissent en même temps que le Stade de Reims. Par exemple, Benjamin Parrot, qui dirige notre service marketing, est en train de se faire un nom dans la profession.

Les contenus produits par notre service marketing suscitent beaucoup d’engagement, notamment sur les canaux numériques. La créativité dont fait preuve le service est sans limite ! Je pense notamment au clip vidéo tourné lors de la montée en L1 du club. Ces clins d’œil humoristiques permettent au Stade de Reims de renvoyer une image positive et sympathique.

Cette stratégie de communication renforce également notre exposition dans les médias. Car, paradoxalement, à Reims, nous souffrons de notre image de club « bien élevé ». Notre nouvelle politique de communication nous permet de compenser cette faiblesse.

Si de plus en plus d’annonceurs sont attirés par la nouvelle image renvoyée par le Stade de Reims, nous ne récoltons pas encore tous les fruits de notre nouvelle stratégie sur le plan commercial. Cela est dû notamment à la spécificité de notre marché, organisé principalement par les régies.

Au mois d’avril dernier, votre Stadium Manager, Romain Barnave, nous confiait que l’un des gros projets du club durant l’intersaison serait l’internalisation de la restauration grand public au stade Auguste Delaune. Où en est aujourd’hui ce projet ? L’internalisation de la restauration grand public permettra-t-elle d’accroître les revenus matchday du club ?

Après avoir conduit une réflexion la saison passée sur la meilleure manière d’exploiter notre enceinte d’Auguste Delaune, nous avons décidé d’opérer certains aménagements. L’internalisation de la restauration grand public a fait partie des gros chantiers. Cette reprise en main en direct va nous demander beaucoup plus de travail mais cela nous permettra de proposer une meilleure qualité de service à nos supporters tout en améliorant notre rentabilité.

Au-delà de l’internalisation de la restauration grand public, nous avons également décidé d’équiper notre enceinte d’un système de paiement cashless. Un équipement qui fluidifiera les transactions au stade tout en nous permettant de mieux connaître nos supporters.

Le but de ces différents investissements est de réaménager au mieux les coursives du stade Auguste Delaune afin que notre public s’y sente bien et consomme sur place.

Lors de la présentation du projet « Horizon 2020 » en novembre 2015, la direction du Stade de Reims ambitionnait d’installer le club dans le top 10 de la hiérarchie française. Malgré la parenthèse Ligue 2, cette ambition est-elle toujours d’actualité ?

A l’époque, la présentation du plan a pu faire sourire car nous étions descendus en L2 quelques mois plus tard. Mais le projet Horizon 2020 est toujours d’actualité. Cependant, avec le renforcement de la concurrence en L1 en raison de l’arrivée de nouveaux investisseurs, je préfère plutôt parler de Top 14.

Compte tenu du travail mené au club au cours des dernières années, nous devons être en mesure de pérenniser le Stade de Reims en Ligue 1. Le Stade de Reims a la chance d’être un grand club du passé. Mais c’est aussi un club qui a un grand avenir. Et, sur tous les plans, nous nous donnons les moyens de construire ce bel avenir !
 
    Top
Sanglier Rèmois
Ecrit le: Monday 13 August 2018, 18:20


C'est pas grave


Messages: 10107
60 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 40 ans




La dernière fois qu'il a dit qu'on avait une équipe qui pouvait finir entre la 8 ème et la 14 ème place, on s'est retrouvé en ligue 2.
L'effectif actuel ( sans les 3 recrues attendues) n'a pas ce niveau espéré par le président.
 
    Top
chris
Ecrit le: Monday 13 August 2018, 20:59


Habitué


Messages: 340
50 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1976
Supporter en sud




CITATION (Sanglier Rèmois @ Monday 13 August 2018, 18:20)
La dernière fois qu'il a dit qu'on avait une équipe qui pouvait finir entre la 8 ème et la 14 ème place, on s'est retrouvé en ligue 2.
L'effectif actuel ( sans les 3 recrues attendues) n'a pas ce niveau espéré par le président.

Des équipes comme Toulouse, Dijon, Amiens, Angers, Caen, Strasbourg et Nîmes n'ont pas davantage le niveau.

J'ai hâte de voir également la seconde saison de MDZ à Montpellier.
Pas certain que ses joueurs le suivent en cas de mauvais résultats sur ce début de saison.
 
    Top
Sanglier Rèmois
Ecrit le: Monday 13 August 2018, 22:56


C'est pas grave


Messages: 10107
60 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 40 ans




CITATION (chris @ Monday 13 August 2018, 20:59)
CITATION (Sanglier Rèmois @ Monday 13 August 2018, 18:20)
La dernière fois qu'il a dit qu'on avait une équipe qui pouvait finir entre la 8 ème et la 14 ème place, on s'est retrouvé en ligue 2.
L'effectif actuel ( sans les 3 recrues attendues) n'a pas ce niveau espéré par le président.

Des équipes comme Toulouse, Dijon, Amiens, Angers, Caen, Strasbourg et Nîmes n'ont pas davantage le niveau.

J'ai hâte de voir également la seconde saison de MDZ à Montpellier.
Pas certain que ses joueurs le suivent en cas de mauvais résultats sur ce début de saison.

Strasbourg, Nîmes et Dijon ont gagné à l'extérieur logiquement en faisant du jeu...
 
    Top
chris
Ecrit le: Monday 13 August 2018, 23:19


Habitué


Messages: 340
50 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1976
Supporter en sud




CITATION (Sanglier Rèmois @ Monday 13 August 2018, 22:56)
CITATION (chris @ Monday 13 August 2018, 20:59)
CITATION (Sanglier Rèmois @ Monday 13 August 2018, 18:20)
La dernière fois qu'il a dit qu'on avait une équipe qui pouvait finir entre la 8 ème et la 14 ème place, on s'est retrouvé en ligue 2.
L'effectif actuel ( sans les 3 recrues attendues) n'a pas ce niveau espéré par le président.

Des équipes comme Toulouse, Dijon, Amiens, Angers, Caen, Strasbourg et Nîmes n'ont pas davantage le niveau.

J'ai hâte de voir également la seconde saison de MDZ à Montpellier.
Pas certain que ses joueurs le suivent en cas de mauvais résultats sur ce début de saison.

Strasbourg, Nîmes et Dijon ont gagné à l'extérieur logiquement en faisant du jeu...

je ne base pas sur 1 match mais sur la saison complète.
Strasbourg à jouer 75 mns à 11 contre 10 et Nîmes perdait 3 à 1 avant de l'emporter 4 à 3 contre Angers (qui jouera dans notre championnat) en marquant 2 buts à 10.

Ce message a été modifié par chris le Monday 13 August 2018, 23:22
 
    Top
Gooooal
Ecrit le: Tuesday 14 August 2018, 10:07


Celui qui réfléchit


Messages: 12961
31 ans
Sexe : Masculin




CITATION (Sanglier Rèmois @ Monday 13 August 2018, 17:20)
La dernière fois qu'il a dit qu'on avait une équipe qui pouvait finir entre la 8 ème et la 14 ème place, on s'est retrouvé en ligue 2.
L'effectif actuel ( sans les 3 recrues attendues) n'a pas ce niveau espéré par le président.

Encore heureux, il n'a pas parlé d'Europe ! Bon résultat à Nice avec 32% de possession de balle, cela ne pourra durer. Prochain test à Delaune contre une grosse écurie gros budget, ce sera un bon test mais l'équipe type n'est pas encore dans toutes les têtes avec de potentielles recrues annoncées avant la date fatidique du 31 août minuit.

La pro 2 qui perd d'autorité sur son terrain, cela fait quand même tâche même si des titulaires indiscutables étaient absents d'une manière inexpliquée !
 
     Top
PKREIMS
Ecrit le: Saturday 18 August 2018, 11:04


Habitué


Messages: 51




Vu en fin de match : Jean Mimi blanc comme un linge à la limite de la décomposition et notre J.P en pleine suffocation . Je n'aurais pas voulu être à la place de son chewing gum !!! Pas facile d'être Président de nos jours. Nous sommes bien loin de l'époque du brave Président Germain. Sacré J.P . Allez Reims.
 
     Top
rem804
Ecrit le: Saturday 18 August 2018, 17:48


Grand Maître Stadiste


Messages: 5597
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1978
Supporter en de loin




CITATION (PKREIMS @ Saturday 18 August 2018, 11:04)
Vu en fin de match : Jean Mimi blanc comme un linge à la limite de la décomposition et notre J.P en pleine suffocation . Je n'aurais pas voulu être à la place de son chewing gum !!! Pas facile d'être Président de nos jours. Nous sommes bien loin de l'époque du brave Président Germain. Sacré J.P . Allez Reims.

L image est passé en fin de rencontre

JPC s'en décrochait les mâchoires !!!
tongue.gif
 
    Top
dom 51
Ecrit le: Saturday 18 August 2018, 17:55


Fan Club HFT


Messages: 8607
55 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis toujours
Supporter en Jonquet inf




il doit pas etre joyeux JM Aulas tongue.gif
 
     Top
Jalisco
Ecrit le: Sunday 19 August 2018, 01:42


Habitué


Messages: 145




C'est bien JPC ne semble pas être aveuglé par ce début de saison, et va compléter comme le souhaite le coach, l'effectif (qui est beaucoup trop juste "qualitativement" selon moi).
 
     Top
suprem 51
Ecrit le: Sunday 19 August 2018, 08:05


Nic t'Homer


Messages: 21410
46 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1984
Supporter en devant mon Iphone




CITATION (Jalisco @ Sunday 19 August 2018, 01:42)
C'est bien JPC ne semble pas être aveuglé par ce début de saison, et va compléter comme le souhaite le coach, l'effectif (qui est beaucoup trop juste "qualitativement" selon moi).

Il commence à avoir un peu d’expérience quand même
 
    Top
actarus-51
Ecrit le: Sunday 19 August 2018, 08:08


Chef de l'Opposition


Messages: 15196
40 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1984
Supporter en KRB REIMS




CITATION (suprem 51 @ Sunday 19 August 2018, 08:05)
Il commence à avoir un peu d’expérience quand même

Ou bien, c’est David Guion qui sait se faire comprendre.
 
       Top
suprem 51
Ecrit le: Sunday 19 August 2018, 08:41


Nic t'Homer


Messages: 21410
46 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1984
Supporter en devant mon Iphone




CITATION (actarus-51 @ Sunday 19 August 2018, 08:08)
Ou bien, c’est David Guion qui sait se faire comprendre.

Ce qui serait une très bonne chose ! De plus, JPC doit lui faire plus que confiance vus ses résultats !
 
    Top
Gooooal
Ecrit le: Sunday 19 August 2018, 10:38


Celui qui réfléchit


Messages: 12961
31 ans
Sexe : Masculin




Avoir des individualités de qualité, cela aide mais tout cela doit-être agrémenté d'un bon état d'esprit de l'ensemble du groupe chose que semble savoir inculquer David Guion en plus d'une stratégie de jeu. Pas toujours soudoyante mais espérant que cela évolue en fonction de l'adversaire. Bien que lorsque l'équipe doit prendre son jeu à son compte, elle bute souvent sur les défenses renforcées. Après il faut des attaquants qui aient l'étincelle et surtout adroits. C'est à dire que les attaquants ne loupent pas les possibles rares occasions qui s'offrent à eux.

Pour l'état d'esprit, il ne faut pas se leurrer non plus, il y aura aussi des couacs surtout lorsque l'on monte dans les divisions. Certains joueurs se prennent pour des divas aidés par leur agent toujours de bons conseils naturellement ! L'esprit ambiant autour du foot n'aide pas toujours surtout lorsque son pays est Champion du Monde. L'aspect sportif, ils s'en balancent par contre l'aspect pognon, ils sont en premières loges !

A Reims, le budget annuel, c'est 40 millions d'€uros, ce n'est ni 500 millions ni 240 millions. Il ne faut pas l'oublier même si la récolte de Champagne cuvée 2018 risque d'être mirifique ! JPC lui est transporteur.

Ce message a été modifié par Gooooal le Sunday 19 August 2018, 10:39
 
     Top
118 réponses depuis le Monday 29 January 2018, 21:02 Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet
Pages: (6) « Première ... 4 5 [6] 
<< Retour vers Le staff & les joueurs

 



Cet espace d'échange indépendant est libre de tout lien avec la SASP Stade de Reims