Bienvenue Le Forum du Stade de Reims
espace d'échange indépendant
Vu des Tribunes
L'Actualité
 Bienvenue Invité ( Connexion | Inscription )

Aide | Recherche | Membres | Calendrier

Pages: (7) « Première ... 5 6 [7]   ( Aller vers premier message non lu )
David Guion
« Sujets Anciens | Sujets Récents » Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet
Hellvice
Ecrit le: Wednesday 24 May 2017, 23:58


Habitué


Messages: 522
39 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis les 80's
Supporter en Zone 51




Du coup qui pour le remplacer en CFA ? En espérant que ça ne déstabilise pas la réserve...
 
     Top
dom 51
Ecrit le: Tuesday 25 July 2017, 13:51


Fan Club HFT


Messages: 7936
54 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis toujours
Supporter en Jonquet inf




http://maligue2.fr/2017/07/25/entretien-ml...l2-david-guion/

il y a de l'espoir ???????
 
     Top
Sanglier Rèmois
Ecrit le: Tuesday 25 July 2017, 14:45


C'est pas grave


Messages: 8817
59 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 40 ans




Aucun espoir! MDZ ne parlait pas,Guion parle pour ne rien dire. sleeping.gif

Ce message a été modifié par Sanglier Rèmois le Tuesday 25 July 2017, 15:54
 
    Top
bordelais
Ecrit le: Tuesday 25 July 2017, 14:56


Comme son nom l'indique


Messages: 8206
57 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1972
Supporter en internet




Non, c'est pire que ça, il ose dire "Côté terrain, j’ai la chance d’avoir des joueurs complémentaires." alors que l'effectif est totalement déséquilibré, c'est Bozo le clown ce gars-là
 
      Top
phil.ch
Ecrit le: Tuesday 25 July 2017, 16:12


Petit Suisse


Messages: 16298
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1974
Supporter en terrain neutre




On ne lui a pas fixé le top 5 comme objectif ( ceci vaut mieux vu l'effectif) mais cela ne veut pas dire, selon lui, que le club n'est pas ambitieux! Ah bon! Pour un club que les dirigeants, il y a moins de 2 ans, souhaitaient péréniser en L1, ça fait une sacrée marge! La vérité c'est qu'on glisse inexorablement vers le bas sans trop savoir quoi faire. Dans le dénis, dans le silence de ce coin de province... Dans un dossier paru dans l'Union au printemps 2016, caillot faisait le paon en expliquant qu'une descente en L2 n'aurait rien d'une catastrophe industrielle. Et maintenant, on s'installe tranquillement dans le petit nid de la L2. Ces mecs sont tout sauf des compétiteurs. Pas étonnant qu'on se fasse dévorer chaque année dans les 2 coupes. Et pour l'heure ce Guion a surtout l'air d'un pantin.
 
     Top
Hellvice
Ecrit le: Tuesday 25 July 2017, 19:36


Habitué


Messages: 522
39 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis les 80's
Supporter en Zone 51




On va voir si il va révolutionner le jeu Stadiste avec ses jeunes poulains qu'il a formé et ses soi-disant joueurs d'expérience, il veut faire revenir les supporters à Delaune en pratiquant du beau jeu et en étant ambitieux... Bref il me fait de plus en plus penser à Vasseur et à mon avis, pas certain qu'il termine la saison sur le banc et qu'il finisse pote avec ses employeurs ! cool.gif
 
     Top
barisien
Ecrit le: Wednesday 26 July 2017, 08:49


Supporter du BSG


Messages: 2985
61 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1973
Supporter en sud




ITW de Guion sur ML2:

" LES DIRIGEANTS NE M'ONT PAS DEMANDE D'ETRE DANS LE TOP 5"

Entretien ML2 – David Guion : « Le Stade de Reims se doit d’être ambitieux »

Dorian Waymel 25 Juil 2017 Championnat, Interviews, Paroles de coachs, Stade De Reims

Après un court intérim en 2016 lorsque le club évoluait encore en Ligue 1, David Guion a cette fois été intronisé dès l’intersaison entraîneur principal du Stade de Reims en Ligue 2. L’occasion pour l’ancien directeur du centre de formation de retrouver quelques anciens de ses pensionnaires. Et l’occasion aussi pour lui de s’affirmer dans ce nouveau rôle, alors que le club champenois part sur un projet tout neuf après une saison mitigée en 2016-2017.

MaLigue2: David, cette saison marquera un tournant dans votre carrière. Cette fois, vous ne venez plus sur le banc du Stade de Reims en Ligue 2 en tant qu’intérimaire…

David Guion : C’est un nouveau challenge qui s’ouvre à moi, et j’ai hâte de le relever. C’est complètement différent de l’expérience que j’ai vécue en Ligue 1 à l’époque, où il fallait être tout de suite performant pour essayer de sauver le club. Cette fois, j’ai eu le temps de bien préparer mon groupe et ce que je voulais mettre en place.

Tout était tourné vers la remontée immédiate la saison dernière, mais l’objectif n’a pas été atteint. Cette déception est-elle digérée au sein du club ?

Ce qui m’a intéressé dès le premier jour de ma prise de fonction, c’est de dire aux joueurs de se focaliser sur le présent et l’avenir. Je veux recréer une nouvelle dynamique positive dans ce groupe. Mon premier objectif, c’est de créer une nouvelle cohésion d’équipe, et c’est ce qu’on a tenté de faire depuis la reprise avec tout mon staff. On a instauré de la proximité avec les joueurs, plus de communication. On a insisté sur le travail individuel sur le terrain, mais aussi à travers des entretiens et des séances vidéos à effectuer seul ou en groupe. Ma première idée, c’est vraiment de retrouver de la cohésion et une belle dynamique.

Le Stade de Reims change de projet, et se tourne beaucoup plus vers son centre de formation pour aborder cette saison par rapport à l’année dernière.

Depuis 3-4 saisons, on a une dizaine de jeunes qui ont intégré l’effectif professionnel. C’est plutôt logique depuis la création de notre centre de vie, et on commence à en récolter les fruits. Pas mal de joueurs sont en effet passés par le centre. Je les connais donc bien, et eux aussi. Mais attention, il ne faut pas confondre connaissance avec complaisance. Je leur ai dit que je n’ai pas été satisfait de leur saison dernière. C’est sûr que notre projet de jeu va s’appuyer sur la présence de quelques jeunes, mais pas seulement. On a besoin aussi de nos joueurs cadres et d’expérience. C’est un mélange nécessaire.

C’est un avantage pour vous d’avoir déjà côtoyé par le passé les Kyei, Oudin ou Siebatcheu, dont le club attend beaucoup ?

David Guion avec Stéphane Dumont et Christophe Raymond (crédit : Stade de Reims)

Oui forcément, cette connaissance des joueurs nous fait gagner du temps. Mais je ne suis pas là pour leur faire des cadeaux non plus, et je leur ai dit clairement ce que j’attendais d’eux. Il faut qu’ils s’épanouissent dans cette équipe. C’est à moi de les mettre dans les meilleures conditions pour qu’ils y arrivent. Mais à côté de cela, l’exigence que j’attends d’eux est fondamentale. Et puis il y aura les anciens aussi pour les encadrer sur le terrain.

Est-ce que Reims fait encore partie des favoris cette saison selon vous ?

Le Stade de Reims est quand même un grand club. Il se doit inévitablement d’être ambitieux. Mais peut-on dire qu’on fait partie des favoris avant le début de saison ? Je ne sais pas. En tout cas, nos dirigeants ne nous ont pas exigé de faire partie du Top 5 par exemple. Mais on est ambitieux. On sait très bien que la saison va encore être très serrée, et que tout va se décider au printemps lors des dix derniers matchs. Il n’y a pas de raison que ça change. D’ici avril, il y aura plusieurs étapes à franchir, où il faudra être dans les clous.
« Mon leitmotiv tient en deux mots : plaisir et exigence »

Quel bilan tirez-vous des matchs amicaux, et plus globalement de la préparation estivale ?

J’avais décidé de placer six rencontres de préparation pour donner un maximum de temps de jeu à tout le monde, sauf sur le dernier match où je me suis mis en mode compétition avec 18 joueurs retenus et seulement trois changements effectués. Je voulais que tout le monde puisse avoir la chance de montrer ce dont il était capable, d’autant que mon staff est composé de nouvelles personnes et que je voulais également tenir compte de leur avis. On a chuté lourdement sur la dernière rencontre face à une belle équipe de Charleroi (0-3), mais cela faisait suite à une belle opposition contre Lille (0-2) et on a joué deux matchs en 24 heures après le Red Star (1-1). Je voulais quelque chose de cohérent sur le seuil athlétique et on a travaillé dans la difficulté face aux Belges.

Quelles sont vos attentes vis-à-vis de votre groupe pour cette saison à venir ?

J’ai expliqué aux joueurs que mon leitmotiv tenait en deux mots : plaisir et exigence. C’est une approche fondamentale pour moi. Si ces deux mots sont appliqués tout au long de la saison, je serais vraiment satisfait. Côté terrain, j’ai la chance d’avoir des joueurs complémentaires. On a travaillé sur trois systèmes de jeu différents tout l’été pour permettre de s’adapter aux autres équipes et d’être réactifs en match selon ce que l’on désire faire. On verra ensuite au fur et à mesure si un système préférentiel se dégage pour coller au mieux aux qualités des joueurs.

Vous débutez votre saison sur la pelouse de Nîmes vendredi pour la première journée, ce sera déjà un bon premier test…

Oui, c’est un gros morceau pour débuter. Ils ont réalisé un très bon championnat, ils ont perdu peu de joueurs et en plus ils se sont renforcés. On sera vite dans le bain comme cela pour voir ce dont on est capable !

Propos recueillis par Doria
 
    Top
suprem 51
Ecrit le: Wednesday 26 July 2017, 10:40


Nic t'Homer


Messages: 19563
45 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1984
Supporter en devant mon Iphone




CITATION (barisien @ Wednesday 26 July 2017, 08:49)
ITW de Guion sur ML2:

" LES DIRIGEANTS NE M'ONT PAS DEMANDE D'ETRE DANS LE TOP 5"

Entretien ML2 – David Guion : « Le Stade de Reims se doit d’être ambitieux »


Comme ça c'est clair et on sait à quoi s'attendre !
 
    Top
Socrates
Ecrit le: Wednesday 26 July 2017, 11:19


Habitué


Messages: 538
50 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1977




Beaucoup de jargon. Bof Bof.
 
     Top
hazard51
Ecrit le: Wednesday 26 July 2017, 11:31


Grand Maître Stadiste


Messages: 3806
Sexe : Masculin




CITATION (Hellvice @ Wednesday 24 May 2017, 23:58)
Du coup qui pour le remplacer en CFA ? En espérant que ça ne déstabilise pas la réserve...

L'ancien adjoint spécialisé dans la vidéo de Vasseur, Guégan et MDZ : J.Monier
 
     Top
bordelais
Ecrit le: Wednesday 26 July 2017, 12:00


Comme son nom l'indique


Messages: 8206
57 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1972
Supporter en internet




CITATION (suprem 51 @ Wednesday 26 July 2017, 10:40)
CITATION (barisien @ Wednesday 26 July 2017, 08:49)
ITW de Guion sur ML2:

" LES DIRIGEANTS NE M'ONT PAS DEMANDE D'ETRE DANS LE TOP 5"

Entretien ML2 – David Guion : « Le Stade de Reims se doit d’être ambitieux »


Comme ça c'est clair et on sait à quoi s'attendre !

ça ne vous choque pas une fois de plus que le SdR ait le 5ème budget et n'ait pas comme objectif d'être dans le top 5 ? Mais quelle gestion ce club...
 
      Top
phil.ch
Ecrit le: Wednesday 26 July 2017, 15:10


Petit Suisse


Messages: 16298
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1974
Supporter en terrain neutre




CITATION (bordelais @ Wednesday 26 July 2017, 12:00)
CITATION (suprem 51 @ Wednesday 26 July 2017, 10:40)
CITATION (barisien @ Wednesday 26 July 2017, 08:49)
ITW de Guion sur ML2:

" LES DIRIGEANTS NE M'ONT PAS DEMANDE D'ETRE DANS LE TOP 5"

Entretien ML2 – David Guion : « Le Stade de Reims se doit d’être ambitieux »


Comme ça c'est clair et on sait à quoi s'attendre !

ça ne vous choque pas une fois de plus que le SdR ait le 5ème budget et n'ait pas comme objectif d'être dans le top 5 ? Mais quelle gestion ce club...

Oh, oui: c'est assez hallucinant. Après l'ambition du top 10 L1 en 2020, la remontée immédiate, voici revenu le temps du club quelconque qui vise une montée dans quelques saisons. Si tout va bien. On se croirait dix ans en arrière... En pire: à l'époque on donnait l'image d'un club en reconstruction aux moyens limités. Désormais, on donne l'image d'un club de charlots que fuient tous les joueurs un peu ambitieux.
 
     Top
bordelais
Ecrit le: Wednesday 26 July 2017, 15:15


Comme son nom l'indique


Messages: 8206
57 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1972
Supporter en internet




Et idem au niveau sponsor : comment un club d'envergure nationale peut-il se contenter d'un sponsor LOCAL, bonjour le rayonnement... 03.gif
 
      Top
Socrates
Ecrit le: Wednesday 26 July 2017, 18:59


Habitué


Messages: 538
50 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1977




Les présidents ont bien compris qu'ils ne remonteraient pas en ligue 1 de sitôt. Ils profitent des droits tv perçus en ligue 1, alors qu'ils n'avaient pas de transferts couteux sur le dos.

Ils prennent leur bénéfice en laissant partir les bons joueurs (l'an dernier) et les derniers gros salaires (cette année)

Petit à petit, ils vont habituer l'opinion à un retour à l'anonymat de la ligue 2.

 
     Top
Ceranninho
Ecrit le: Wednesday 26 July 2017, 21:49


Milou


Messages: 18881
33 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1998/1999
Supporter en Moselle




CITATION (phil.ch @ Wednesday 26 July 2017, 15:10)
Oh, oui: c'est assez hallucinant. Après l'ambition du top 10 L1 en 2020, la remontée immédiate, voici revenu le temps du club quelconque qui vise une montée dans quelques saisons. Si tout va bien. On se croirait dix ans en arrière... En pire: à l'époque on donnait l'image d'un club en reconstruction aux moyens limités. Désormais, on donne l'image d'un club de charlots que fuient tous les joueurs un peu ambitieux.

Le fameux "Souvenez-vous où était le club il y a 10 ans" de tonton JP ne fonctionne plus. On était en L2 avec Froger sur le banc, on sortait de notre meilleure saison en pro depuis le dépôt de bilan avec une 11ème place et un parcours en CdL très honorable, emmené par un Cédric Fauré en pleine bourre et Féret à la baguette. En plus on venait de signer Kermo et je me demande même si l'équipe de cette année-là n'avait pas plus de gueule que celle de saison...
 
     Top
phil.ch
Ecrit le: Wednesday 26 July 2017, 21:57


Petit Suisse


Messages: 16298
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1974
Supporter en terrain neutre




CITATION (Ceranninho @ Wednesday 26 July 2017, 21:49)
Le fameux "Souvenez-vous où était le club il y a 10 ans" de tonton JP ne fonctionne plus. On était en L2 avec Froger sur le banc, on sortait de notre meilleure saison en pro depuis le dépôt de bilan avec une 11ème place et un parcours en CdL très honorable, emmené par un Cédric Fauré en pleine bourre et Féret à la baguette. En plus on venait de signer Kermo et je me demande même si l'équipe de cette année-là n'avait pas plus de gueule que celle de saison...

Absolument
 
     Top
Ceranninho
Ecrit le: Wednesday 26 July 2017, 22:00


Milou


Messages: 18881
33 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1998/1999
Supporter en Moselle




Et pourtant on avait toujours N'Zigou, Baldé, Giraudon et une paire de joueurs fantômes au milieu. Mais il y avait aussi des Fontenette, Didot, Liébus, bref pas mal de joueurs de devoir aimés du public.
 
     Top
barisien
Ecrit le: Thursday 27 July 2017, 16:33


Supporter du BSG


Messages: 2985
61 ans
Sexe : Masculin
Supporter depuis 1973
Supporter en sud




ITW de Guion sur le site off:

Veille de reprise. Demain, le SDR retrouvera la Domino’s Ligue 2 avec un déplacement à Nîmes, au stade des Costières. Le coach David Guion tire le bilan de cette période de préparation et évoque ses attentes avant cette entrée en matière.

Coach, la saison débute demain pour vous. Tout le monde est-il prêt ?
« Oui on arrive sur ce premier match de championnat après cinq semaines de préparation où les garçons ont bien travaillé, où ils se sont investis et ont répondu à mes attentes. C’est une certitude que j’ai. Maintenant, des matchs amicaux et une première rencontre de championnats ce sont deux choses complètement différentes, on verra donc vendredi soir comment cela va se dérouler. »

Cette période de préparation dont vous parlez est-elle décisive ?
« Oui elle l’est pour mettre en place les principes que l’on veut voir tout au long de la saison. Sur cette cinquième semaine on a encore bien travaillé et pour moi elle était très importante. Pendant cette période, l’idée était de créer une dynamique de groupe, une cohésion. On a fait énormément de matchs amicaux et on s’est beaucoup entraîné, pour que chacun des joueurs ait eu sa chance, à l’exception des blessés bien sûr. Tout le monde a eu au moins 60 minutes d’affilée et a joué au moins quatre des cinq matchs amicaux, sans compter celui de Valenciennes. Je voulais vraiment créer cette dynamique de groupe. L’idée était avant tout de semer, et pas de récolter de suite. »

Pour cette saison, quel est l’objectif affiché ? La saison dernière il était clair…
« C’est différent cette année car il y a un nouveau staff, des nouveaux joueurs, beaucoup de jeunes qui ont été intégrés et l’objectif est bien sûr de continuer à être ambitieux. Je veux vraiment qu’on joue pour la victoire, on est des compétiteurs avant tout et puis au fur et à mesure de la saison, on verra quels sont les temps de passage. La saison dernière, tout s’est déroulé dans les dix dernières journées donc il faudra être dans ces temps de passage si l’on veut être bien placé en avril pour afficher une ambition concrète. »

« La notion de groupe est déterminante. Quand on est coach et qu’on démarre une saison, on sait très bien que tous les numéros vont sortir. Il n’y a pas un joueur plus important que l’autre. »


Sur qui et sur quoi souhaitez-vous vous appuyer tout au long de la saison ?
« Pour moi la notion de groupe est déterminante, on a travaillé là-dessus avec mon staff à travers la préparation. Quand on est coach et qu’on démarre une saison, on sait très bien que tous les numéros vont sortir. Donc le groupe est essentiel à mon sens. Il n’y a pas un joueur plus important que l’autre. Même si on sait que certains garçons vont afficher un rôle de leader au sein du groupe, on sait aussi que des jeunes doivent montrer leur ambition. Chacun sera important. »

Comment définir le jeu que vous voulez mettre en place, votre philosophie de départ ?
« On a mis en place quelques principes qui me sont chers, offensivement et défensivement. Les choses ont été identifiées : ils savent très bien ce que je veux, de façon à ce qu’on revoie sur le terrain ce qu’on a travaillé à l’entraînement. L’idée est de développer du jeu, tous les coachs vous diront que c’est évident qu’on a plus de chances de marquer si on a le ballon ! (sourire) Le principe du bloc compact est important, on en revient à la notion de collectif qui est fondamentale. Sur des récupérations hautes, j’ai mis en place un pressing qui me semble inévitable surtout avec la densité de joueurs qu’il y a maintenant dans des petits périmètres. C’est une notion essentielle. »

20023882_1525519117487068_488585892216893890_o

Quelles informations avez-vous sur votre adversaire de vendredi ?
« Nîmes a fini sixième du championnat, c’est une équipe qui a réussi à garder tous ses meilleurs joueurs, ses cadres et s’est renforcée. Elle joue aussi sur une nouvelle pelouse, inévitablement c’est un gros morceau qui nous est proposé. C’est une équipe qui a aussi des valeurs mentales autour de l’engagement. C’est un premier match, bien sur il est important, mais il ne sera pas déterminant pour la suite de la saison. Vous le savez bien, rien que dans le championnat de Domino’s Ligue 2 l’année dernière, sur les cinq premières journées les cinq premières équipes n’étaient obligatoirement celles qu’on a retrouvées à la fin du championnat. »

« Pour moi, un joueur qui ne veut pas revêtir les couleurs du club je ne peux pas l’aligner ou lui faire confiance »


Un mot sur le départ inattendu de Jaba Kankava ?
« Oui Jaba a quitté le club cette semaine. Chez un joueur il y a la qualité et il y a l’état d’esprit. La qualité du joueur, ici tout le monde la connait, on ne la remet pas en cause mais après il y a l’état d’esprit. Quand il est arrivé pour la reprise et malgré les 10 jours de vacances que je lui ai octroyés de plus, il n’a pas manifesté beaucoup de disponibilité envers le groupe et il s’est même mis en marge très rapidement. Ensuite, quand un garçon vous dit qu’il n’est plus motivé pour porter les couleurs du Stade de Reims, ça je ne peux pas l’entendre. On ne peut pas se mettre en marge du groupe et du club donc à ce moment là c’est mieux de trouver un accord. Pour moi, un joueur qui ne veut pas revêtir les couleurs du club je ne peux pas l’aligner ou lui faire confiance. »

Est-ce un coup dur ?
« Encore une fois sa qualité n’est pas à remettre en cause mais on en revient à la notion de groupe. Pour moi le groupe est plus important de l’individu donc il est clair que c’est un garçon que l’on va remplacer. On a perdu en maturité au milieu de terrain, on va devoir se renforcer mais il n’y a pas deadline car il faut être sûr de son choix et prendre un garçon qui correspond, on va travailler là-dessus. Je préférerais un garçon au profil relayeur et si possible avec de l’expérience. »

Demain, il faudra faire les premiers choix. Est ce difficile de dégager 18 joueurs ?
« Déjà, le fait d’avoir 18 joueurs sur la feuille de match est un confort supplémentaire par rapport à la saison dernière car ça nous permet de faire du coaching. C’est une très bonne initiative de la Ligue. Ensuite, c’est le travail des cinq semaines avec mon staff qui, tout doucement, nous amène à dégager ce groupe de 18 puis de 11 en étant le plus cohérent par rapport à ce que l’on a vu. Donc je le vis avec beaucoup de détermination mais aussi de conviction dans les choix que je vais faire. »

 
    Top
137 réponses depuis le Saturday 23 April 2016, 19:26 Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet
Pages: (7) « Première ... 5 6 [7] 
<< Retour vers Le staff & les joueurs

 



Cet espace d'échange indépendant est libre de tout lien avec la SASP Stade de Reims