LIGUE 2 (2017-2018)

ORLÉANS
REIMS
Vendredi 12/01/2018
20 h 00
0-2
Chavarria 27'
Siebatcheu 43'


.
Reims : + 10 sur le trio de poursuivants

Reims a fait le job à Orléans en s’imposant 0-2. Un score verrouillé à la mi-temps malgré une seconde période plus convaincante de l’USO.
A l’aube de cette seconde partie du championnat, Le Stade compte désormais 10 points d’avance sur un trio de poursuivants composé de Nîmes (défait 0-1 sur sa pelouse par Lens), l’AC Ajaccio (vainqueur 2-3 à Brest) et le Paris FC (2-0 contre Bourg-Péronnas).
Rendez-vous dans trois jours à Delaune contre Tours, lanterne rouge du championnat.


43' - 0-2. Siebatcheu -
L'attaquant rémois reprend une frappe de Diego (détournée par Gallon), lui-même bien servi par Chavarria.
27e : 0-1. Chavarria -
Une balle en retrait appuyée de Poha pour son gardien qui, sur sa ligne de but, contrôle près de son poteau et voit son dégagement contré par Chavarria ... qui ouvre le score.


Reims en leader incontestable

Reims n’a pas failli à son statut de leader de Ligue 2. Le club champenois a dominé l’US Orléans dans tous les compartiments du jeu, hier soir, à La Source (0-2).

Ils ont fait jeu égal pendant un quart d'heure. Puis, les Orléanais ont craqué, hier soir à domicile, face au Stade de Reims (0-2). Plutôt bêtement. « Il y a deux aspects ennuyeux. Le premier but nous fait mal, donne une influence sur le match » mais cette erreur « on l'assume tous ensemble ». Didier Ollé-Nicolle regrettait aussi, en première période, que son équipe « ait oublié de jouer ».
D'autant que les Orléanais avaient donc très bien débuté et n'étaient pas loin d'ouvrir la marque. La tête d'Hicham Benkaïd (4 e), tout d'abord, était claquée en corner par Édouard Mendy. Dans la foulée, celle de Yannick Gomis (7 e) trouvait le petit filet rémois.

Quelques minutes plus tard, celle d'Adrien Monfray (14 e), sur un coup franc de Pierre Bouby, était déviée par le portier du Stade de Reims sur sa barre transversale. Le ballon rebondissait sur la ligne (difficile à voir même après plusieurs ralentis !), avant de toucher le poteau et que Mendy ne s'en saisisse. Incroyable !
Sur l'action suivante, les Rémois trouvaient le chemin du but par Jordan Siebatcheu. Enfin, c'est ce que tout le monde croyait. Car après quelques secondes de flottement et alors que l'USO allait engager, l'arbitre signalait finalement un hors-jeu de l'attaquant marnais. Ouf !

Boulette de Gauthier Gallon

Cela mettait le leader incontesté de Ligue 2 dans le sens de la marche. Les hommes de David Guion poussaient. Siebatcheu manquait sa reprise (23 e) puis voyait sa Madjer détournée en corner par Gauthier Gallon (24 e).
Le gardien de l'USO commettait ensuite l'irréparable : une passe en retrait, un contrôle trop long et un dégagement tardif contré par Chavarria. Reims débloquait son compteur (0-1, 27 e). Les Orléanais étaient à la peine sur le plan défensif. Et n'arrivaient plus à s'approcher du but adverse. Diego n'était d'ailleurs pas loin de doubler la mise. Mais son coup franc léchait le poteau gauche de la cage loirétaine.

Les coéquipiers de Pierre Bouby étaient gênés par le bloc très haut et le défi athlétique des Rémois. Avec un vent de panique à chaque fois qu'il fallait dégager leur camp. Les visiteurs finissaient par faire le break. Chavarria, dans le dos de Seidou, récupérait un bon ballon. L'attaquant s'enfonçait dans la surface et transmettait à Siebatcheu. Le buteur rémois, en deux temps, trompait Gauthier Gallon (0-2, 41 e), pas en veine.

La seconde période était moins rythmée. Les Orléanais dominaient. Les Rémois contrôlaient. Même si Mendy était mis à contribution sur une frappe de Denis-Will Poha (51 e), puis sur un centre-tir d'Edson Seidou (56 e). Pablo Chavarria, lui, n'était pas loin de s'offrir un doublé, mais butait sur Gallon (59 e). « Globalement, on fait une bonne deuxième période. Je suis satisfait qu'on n'ait pas lâché prise et qu'on soit resté concentré », revoyait Didier Ollé-Nicolle.

À l'heure de jeu, le coach réalisait trois changements d'un coup. Une première. Avec Ferris N'Goma, Gaëtan Perrin et Anthony Le Tallec sur la pelouse, il prenait une option plus offensive. Cela ne changeait pas grand-chose face à une équipe bien en place. Reims jouait en contre (71 e, 76 e). Orléans multipliait les centres, mais ne trouvait pas la solution. Celui d'Adrien Monfray traversait la surface de réparation champenoise sans que personne ne parvienne à couper la trajectoire (82 e).
Comme à l'aller, l'USO ne parvenait pas à faire sauter le verrou de la meilleure défense de Ligue 2.

Stade de la Source - Orléans
Spectateurs : 3.480 - Arbitre : Mr. Castro
BUTS - Pour Reims : Chavarria (27e), Siebatcheu (42e).
AVERTISSEMENTS - aux Orléanais Gabriel Mutombo (34e) et Ferris N'Goma (80e).

ORLEANS : Gallon - Cambon, Mutombo, Monfray, Benkaïd (Le Tallec, 66e), Seidou, D'Arpino, Ziani (cap), Bouby (N'Goma, 66e), Poha (Perrin, 66e), Gomis. Entr. : D. Ollé-Nicolle.
REIMS : Mendy - Métanire, Jeanvier, Abdelhamid, Bouhours, Da Cruz (cap), Chavalerin, Diego (N'Dom, 82e), Oudin (Martin, 64e), Chavarria, Siebatcheu (Ngamukol, 87e). Entr. David Guion



 


Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL  

Le webzine du Stade de Reims